Le peuple de la nuit

La nuit, on ne voit pas grand chose et l’on reste au chaud chez soi. Et pourtant, les animaux attendent ces heures pour se déplacer, prospecter, se nourrir et se reproduire… Elles sont des milliers d’espèces à s’affranchir des dangers qui les guettent en plein du jour. Chez les mammifères, ils sont près de 30% à vivre la nuit… Les animaux ont à leur disposition des sens ultra développés pour vivre la nuit : œil plus grand, ouïe très fine, écholocation, vision thermique… Tout un panel d’adaptations diverses et variées pour localiser leur nourriture, communiquer et échapper au danger. Au milieu de la forêt et dans les champs, “le peuple de la nuit” nous embarque vers une planète inconnue bien que peuplée de créatures connues de tous les chasseurs. La nuit, le règne animal reprend le dessus, la campagne grouille, elle n’est que froissements, craquements, souffles et frémissements: le sanglier rassemble ses troupes pour partir en quête de nourriture, le chevreuil ne cesse de se déplacer entre les bois et les champs, le cerf sort des profondeurs de sa forêt et se laisse particulièrement voir au temps du brame, le chamois reste en alerte sur les hauts-plateaux, le renard profite de la pénombre pour chasser, le lièvre rayonne autour de son gîte, le blaireau devient hyper actif et les oiseaux migrateurs en profitent pour voyager…

Pierre et Claude, leur passion : l’étude des animaux dits “nocturnes”, des espèces qui attendent le crépuscule pour sortir…, c’est avec eux que nous partons explorer ce monde de la nuit. Ils nous invitent à suivre ces espèces heure par heure, ils nous accompagnent sur les pas des sangliers, des chevreuils, des renards, du lièvre, des cerfs, des migrateurs….

Comment les animaux se repèrent-ils la nuit ? Quelles adaptations leur permettent de survivre ? … Autant de questions qui permettent de mieux appréhender leurs territoires et le comportement du gibier avant les premières heures du jour.